Kiss and Fly

Création 2021

Création public jeune / Tout public

A partir de 10 ans

« Tu as l’âge de danser jusqu’à minuit… »
Elle est traversée par les danses comme par les âges.
Elle est de tous les temps. Elle ourle le temps, à la lisière du passé, du futur et de la fantaisie. Elle est imprévisible.

« Comme une soudaine envie de danser… »
En mouvement perpétuel, ses trajectoires oscillent entre promenades, fulgurances, courses, retournements, arrêts brusques. Elle est en quête, son temps n’est pas uniquement celui de l’instant. Elle est de chaque instant, elle ourle le temps, à la lisière du passé, du présent, du futur proche au gré de sa fantaisie. La danse en elle la secoue par moments, les souvenirs l’agitent, chaque rencontre la mobilise pleinement.

Espace…
Nomade insatiable, elle bouleverse les codes et les repères. L’unité de temps de lieu et d’action explose, le temps d’une traversée. Une traversée qu’elle partage avec pudeur, retenue, élans et parfums burlesques. Reprenant à son compte quelques attitudes croisées au plus près des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer : pertes de convenance, immédiateté dans la relation, déambulations, à fleur de peau.

La Cie Yann Lheureux a amorcé depuis 2017 un nouveau cycle de recherche et de travail quant à la question de la mémoire : mémoire-identité, mémoire-corps, mémoire-territoire, notamment à partir de recherches sur la maladie d’Alzheimer. Lors de résidences de création pour ses précédentes pièces, Les Éblouis, les solis Ici soit-il et Autrement qu’ainsi, la Cie a pu mettre en place plusieurs ateliers, interventions et moments de pratiques intergénérationnels. Ces rencontres entre résidents en EHPAD et collégiens ont été fertiles artistiquement, favorisant le rapprochement de ces générations. Suite à ces expériences, il nous est apparu que ce sujet, concernant la mémoire et l’oubli mais également en creux la vieillesse, la famille, l’avenir, l’en-devenir… pouvait être proposé de manière poétique et sensible aux jeunes générations.

Distribution

Conception et chorégraphie : Yann Lheureux
Interprétation : Annabelle Laïk
Création musicale et sonore : Arnaud Bertrand
Regard complice : Patrice de Bénédetti
Création lumières : Laetitia Orsini
Costumes : Florence Michelutti

Production et soutiens

Communauté de communes des Rives du Haut-Allier et Théâtre de Langeac, le Citron Jaune – CNAREP, Port Saint-Louis et la Ville de Mauguio-Carnon. Avec le soutien de La Passerelle, Jacou pour un accueil en résidence.